Mieux vivre le travail

Le travail devient de plus en plus relationnel et mobilise une charge mentale croissante. Pour y faire face, Fabienne Autier, responsable du cluster « Work & Organisation » EM Lyon, nous propose de changer notre regard  et devenir pleinement acteur de notre vie professionnelle. En suivant une hygiène de vie professionnelle basée sur des principes qu’aurait pu prescrire Hygie : La déesse grecque veillait sur la santé des êtres vivants et les encourageait à entretenir leur vitalité.

Jamais travailler n’a été si difficile

« J’enseigne dans le programme MBA depuis 2001 et je suis surprise par le nombre de participants qui ont déjà fait un burn-out. C’est classique aujourd’hui, c’était exceptionnel il y a 15 ans. Cette explosion s’explique par un contexte pressurisant qui génère une surchage mentale », explique Fabienne Autier.

Jamais travailler ni à fortiori manager n’a été si difficile et si éprouvant. Le travail génère des tensions sans précédent du fait de l’accroissement des contraintes externes (financiarisation de l’économie, décroissance, mutations technologiques) et organisationnelles (instabilité des directions et des cap stratégiques, réorganisations, réduction des effectifs). Les jeunes n’arrivent plus à rentrer sur le marché du travail, les seniors n’arrivent plus à se maintenir dans l’emploi et les adultes disposent d’une fenêtre de plus en plus courte pour réussir  dans leur profession.  

On note par ailleurs un écart croissant entre le travail prescrit et le travail réel. Les individus doivent faire la part entre ces deux réalités. Dans un contexte où l’entreprise demande plus et offre moins en contrepartie et ne s’engage pas sur les progressions de carrière.

Le travail n’est ni bon ni mauvais en soi

Il y a ceux qui voient le travail comme un champ d’exploitation. Le travail est alors appréhendé comme une activité aliénante source de souffrance. « Quand le travail est perçu uniquement comme une souffrance, l’attention va se porter sur les risques psycho-sociaux. Résumer le travail à la souffrance n’est pas constructif. Des gens privés de travail souffrent d’en être privés » , souligne Fabienne Autier.  

Il y a ceux qui voient dans le travail une source d’épanouissement de l’homme. Le travail est alors perçu comme facteur d’intégration et un levier de réussite personnelle. « Le bonheur au travail est une piste plus récente. Pourquoi pas ? Cette approche, de type méthode Coué, peut décrire une réalité vécue par moment mais elle n’explique pas nos crises de motivation. »

Fabienne Autier est partisane d’une troisième voie où le travail n’est ni bon ni mauvais en soi : « C’est un terrain possible d’apprentissage, de construction personnelle et de progression. Les organisations étant ce qu’elles sont, si je passe 12 h par jour au travail comment avoir une relation plus apaisée avec ce qui s’y passe ? »

Une nouvelle forme d’hygiène professionnelle

Fabienne Autier veut introduire une nouvelle forme d’hygiène professionnelle. L’enjeu est de mieux vivre ce qui se passe au travail et d’éviter de devenir prisonnier d’une agitation chronique. « Nous l’expérimentons dans les ateliers Rext à Lyon. » Il s’agit par exemple d’introduire des temps d’arrêts conscients avant, pendant, et après nos journées de travail. La pause café ou la pause cigarette ne sont pas à ses yeux des temps d’arrêt conscients. Pas plus que la sieste. « Il s’agit de prendre le temps de s’arrêter pour faire, par exemple, un bilan de la réunion qui vient de se dérouler. C’est aussi trouver un moment pour souffler, faire quelque chose qui relaxe physiquement pour réduire la pression auto-induite, C’est prendre du recul ou de la hauteur pour évaluer ce qui est réellement attendu et engager des actions correctives quand on est embarqué dans une logique de conflit ouvert avec quelqu’un d’autre. C’est mieux se connaître et identifier ses principaux scénarios comportementaux…»

Les effets observés pour ce type d’attitudes sont bénéfiques. Cela limite l’usure et la fatigue, permet un discernement accru, régule les relations avec les autres, et débouche sur une meilleure efficience professionnelle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s