Travailler dans une entreprise humaniste

L’humanisme a toute sa place au sein de l’entreprise, y compris dans les plus grosses structures. Jacques Lecomte, docteur en psychologie et promoteur de la psychologie positive, a interviewé  de nombreux managers d’entreprises, n° 1 dans leur domaine, en France, en Europe ou dans le Monde. Il en a tiré un livre « C’est quoi un entreprise humaniste ? » où il fait voler en éclat nombre d’idées reçues.

Ils privilégient des valeurs fondamentales

Pour Jacques Lecomte, la raison d’être d’une entreprise n’est pas d’augmenter les profits des actionnaires comme on le laisse souvent entendre mais d’être au service du bien commun : Des conditions de travail satisfaisantes pour les salariés, des relations intègres et honnêtes avec toutes les parties prenantes, un produit de qualité pour les clients et in fine un intérêt pour la planète. Ce qui l’a impressionné au fil des rencontres ? « Quand les dirigeants sont sensibles à un aspect comme le bien être de leurs salariés, ils sont aussi sensibles à la santé de la planète. Ca va ensemble ! Ce sont de véritables convictions qui s’affichent même en période de crise et pas seulement des stratégies », souligne-il. Ils privilégient des valeurs fondamentales comme la confiance à l’autre, le respect, la bienveillance, l’esprit de service, l’empathie, la coopération…Ainsi, le patron d’Armor considère qu’un cadre dirigeant est un fil dans un collier de perles et que ce sont les perles qui sont importantes. C’est pourquoi, il met en avant ses collaborateurs.

Chacun a des ressources qu’il peut libérer

Une entreprise humaniste est une entreprise qui fonctionne très bien avec des gens heureux d’y travailler. Ces entreprises, où il fait bon travailler aujourd’hui, existent et sont tout aussi rentables si ce n’est plus rentables que les autres. Leur point commun est de privilégier l’évaluation de la performance sous trois angles (Profit, People, Planète). « On dit souvent qu’on ne fait pas de profit avec des bons sentiments. J’ai voulu montrer que les deux n’étaient pas incompatibles et parfois fonctionnaient très bien ensemble » déclare Jacques Lecomte. De nombreuses histoires citées dans son livre viennent accréditer son constat. Je vous livre celle de Thierry Lailavoix qui montre que chacun a des ressources qu’il peut libérer s’il se trouve dans un climat de sécurité et d’émulation ?

Tenir compte des lois du monde vivant

Thierry Lailavoix était commercial dans une entreprise de vente de matériaux de construction. Le mode de management de cette boite lui semblait toxique et se traduisait par de nombreux burn-outs et même des suicides. A 40 ans, il s’est senti en danger et il a envoyé une candidature spontanée à la société de construction la plus écolo qui existait. « Les dirigeants de Domus Matériaux pensaient que si l’on ne tient pas compte des lois du monde vivant, cela peut créer d’importants désordres » souligne-t-il. C’est pourquoi sa politique de recrutement l’entreprise accorde autant d’importance au savoir être qu’aux compétences professionnelles. Après quelques années, Thierry Lailavoix est devenu le directeur opérationnel de cette entreprise qui pratique le management bienveillant met l’accent sur l’empathie envers les clients et distribue des produits respectueux de l’environnement. « Notre principal objectif est de rendre service. Si on ne vise pas cela, l’entreprise ne prospère pas. L’essentiel n’est donc pas de se préoccuper de l’argent que l’entreprise va gagner. » Son expérience antérieure lui a permis de se rendre compte que le management c’est bien plus simple que tout ce qu’on dit : « C’est de bien faire ce que nous devons faire. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s