Libérer le management des grandes entreprises

Yasmina Jaïdi, Professeur associé Université Paris II Panthéon Assas, Directrice du Master Gestion des Ressources Humaines Internationales du CIFFOP, mène actuellement avec Frank Bournois, Directeur Général d’ESCP Europe et Ezra Suleiman, Professeur à l’université de Princeton aux Etats- Unis, une recherche sur les pratiques managériales des grandes multinationales françaises. L’enjeu est de comprendre si elles sont prêtes à libérer leur management dans un contexte où les managers français se montrent moins autocrates mais  toujours aussi méfiants.

L’héritage du passé est en partie caduque

« Nous interrogeons près de 3000 managers non français, dans 20 grands groupes du CAC 40, partout dans le monde, avec des niveaux de maturité variés, du jeune manager au cadre dirigeant. Tous partagent le fait de travailler au siège ou dans une filiale d’un grand groupe français. Nous leur demandons de parler des managers français avec qui ils travaillent au quotidien », a expliqué Yasmina Jaïdi lors de la conférence « Au secours, les relations humaines reviennent“ coorganisée par la FNEGE, Xerfi, The Conversation et l’ANDRH (Association Nationale des DRH).

Voici une brève synthèse du portrait que dressent ces managers non français du management à la française aujourd’hui : Contre toute attente, ces managers apprécient de travailler dans les grandes entreprises françaises, parce qu’elles placent, selon eux, l’humain au centre de leurs préoccupations, font grandir leurs collaborateurs, créent un cadre de travail formalisé, tout en sachant s’en affranchir, si besoin, pour plus d’innovation.

Ces grandes entreprises semblent avoir su faire évoluer leurs pratiques et rendre ainsi caduque une partie de l’héritage du passé. Elles allient aujourd’hui le sens de la performance et l’humanisme, promeuvent la créativité et l’esprit entrepreneurial au nom de pratiques managériales renouvelées.

Le style à la française se fait plus accessible

Les grandes entreprises transforment aussi le rapport à la hiérarchie, dans un contexte où traditionnellement, la distance au pouvoir est grande en vertu de longs siècles d’histoire. Le manager français comprend désormais qu’il ne peut plus fonctionner seul avec une approche autocratique. Le style à la française se fait plus accessible, plus ouvert, pour plus d’efficacité. Mais bien évidemment, il reste des défis à relever.

  1. Le premier concerne le processus décisionnel qui demande à être clarifié. Dans les entreprises françaises, plus qu’ailleurs, décider prend du temps. Les débats se diluent entre des acteurs multiples. Le style décisionnel à la française déroute les managers étrangers qui y sont confrontés.
  2. Un second relève de la capacité des managers français à faire confiance à l’inconnu. Nombreuses sont les situations dans lesquelles les managers internationaux expriment le sentiment de ne pas pleinement bénéficier de la confiance de leurs homologues français. Ils constatent déjà une séparation entre les cadres qui sont passés par les bancs des grandes écoles françaises et ceux qui n’y étaient pas. Il y a aussi les réunions où l’on a le sentiment de ne pas pouvoir faire entendre sa voix et la progression de carrière dont les arcanes sont relativement impénétrables. La confiance n’est pas toujours au rendez-vous alors que le monde extérieur plaide pour des organisations agiles

« Comment, dès lors, libérer la grande entreprise ? », se demande Yasmina Jaïdi. La confiance, là encore, joue ici un rôle clé. Une des solutions est de repenser les modes de fonctionnement en incluant le plus grand nombre et en se gardant du jugement et de la méfiance. « Il faut arriver en France à considérer ce qui est différent comme une source d’enrichissement et d’apprentissage, pour une capacité d’action renouvelée. »

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s